NFT-Crypto

NFT : définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique

Le développement du digital connaît une évolution à très grande échelle, ce qui conduit à la mise au point de nouvelles technologies pour répondre aux enjeux exprimés dans tous les domaines. C’est le cas des NFTs, les jetons non fongibles, qui sont de plus en plus mis en avant pour les nombreuses fonctionnalités qu’ils rendent possibles. En réalité, que ce soit dans les domaines de l’art, des jeux vidéo, du sport, des réalités virtuelles et bien d’autres, les NFTs apportent une véritable révolution à la notion d’identité numérique. Découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur ce phénomène qui s'installe dans l'économie mondiale.

NFT : définition et généralités

En l’espace de quelques années seulement, les NFTs en France comme partout ailleurs sont devenus très populaires grâce aux nombreuses applications qu’ils ont dans de nombreux domaines. Beaucoup en parlent car ils font l’actualité, et l’intérêt du grand public pour ce phénomène assez récent est sans cesse croissant. On entend tout sur ces actifs numériques, mais c’est quoi un NFT en réalité ?

Littéralement, il s’agit de l’abréviation d’un terme en anglais « Non Fungible Token » qui signifie « Jeton Non Fongible ». Quand on parle de token ou de jeton, il est question d’un actif numérique qui est basé sur la technologie de la blockchain. Un NFT est donc un actif non fongible qui a une certaine valeur et qui est détenu sur cette dernière.

Le terme « non fongible » doit être bien compris pour mieux cerner la signification d’un NFT. En réalité, il désigne un élément ou un bien qui ne peut pas être échangé avec un autre bien ayant une valeur égale ou identique. Autrement dit, un bien non fongible est unique en son genre et a une valeur qui lui est intrinsèquement liée, car ne pouvant pas être remplacée par un autre. C’est l’exemple même des œuvres d’art qui ne sont pas interchangeables entre elles.

Ainsi, contrairement à un bien fongible comme un actif monétaire qui peut être échangé avec d’autres actifs ou des biens ayant la même valeur, les actifs non fongibles garantissent l’exclusivité. Celui qui détient un NFT a la propriété exclusive d’un actif digital, une pièce unique qui n’a son pareil nulle part ailleurs. Il s’agit d’un certificat de propriété numérique sur un objet unique en son genre.

NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - Bored Ape Yacht Club

Qu’est-ce qu’un NFT art ?

Les NFTs constituent d’excellents moyens pour faire connaître et vendre les réalisations des artistes. Un NFT art est donc tout jeton non fongible qui concerne l’univers de l’art. Il s’agit d’une nouvelle opportunité pour les créateurs de jouir de manière exclusive de leurs réalisations.

En effet, avec les tokens non fongibles, les œuvres d’art digitales peuvent être achetées partout et profiter réellement aux auteurs. Ceux-ci ne sont plus obligés de produire et de reproduire leurs ouvrages physiques en attendant les expositions dans les galeries pour les vendre.

D’un autre côté, l’art digital a été pendant longtemps sous-évalué parce qu’il est disponible gratuitement. Une œuvre d’art numérique peut être partagée partout sans qu’on sache réellement qui en est le créateur. Il était difficile d’imaginer un fichier en ligne, qui est une image que tout le monde peut copier et partager, avoir de la valeur. Avec les NFTs, ce secteur a pris une autre dimension, car l’auteur est non seulement connu, mais il est aussi rémunéré.

Les NFTs arts permettent aux artistes de donner de la valeur à leurs œuvres d’art numériques en y incorporant un élément de rareté grâce aux tokens non fongibles. Ainsi les collectionneurs peuvent dépenser une petite fortune pour les acquérir. Ils constituent dès lors de nouvelles sources de revenus pour ces auteurs.

Quelle différence entre NFT et cryptomonnaie ?

Il ne faut pas confondre ces deux notions qui renvoient à des réalités différentes quand bien même il y a un certain lien entre elles. Au départ, les cryptomonnaies et les NFTs sont basés sur la même technologie, celle de la blockchain. Cependant, il est indispensable de faire la distinction entre ces actifs afin de mieux cerner les réalités liées aux NFTs.

La différence fondamentale est que les premières sont fongibles alors que les autres ne le sont pas. Tout comme l’euro, le dollar et les autres devises, les cryptomonnaies sont interchangeables. Elles ont une valeur économique et la monnaie détenue n’a pas d’importance sur cette valeur. On peut ainsi échanger un Bitcoin contre un autre, la valeur restera la même.

Contrairement à une cryptomonnaie, un NFT ne peut être échangé contre un autre : il ne peut être remplacé puisqu’il est unique. Il est soumis à la volatilité du marché et sa valeur va au-delà de la notion économique. Il faut donc garder à l’esprit que, même si tous les échanges de NFTs se font en crypto, les deux notions sont bien distinctes.

NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - cryptomonnaie ETH

Comment fonctionne un NFT ?

Le fonctionnement des NFTs dépend en grande partie de la blockchain sur laquelle ils ont été créés. La majorité d’entre eux est basée sur le réseau Ethereum qui regroupe l’essentiel des actifs de marché. La blockchain est comparable à un livre de compte géant dans lequel tous les échanges liés aux cryptos et aux NFTs sont inscrits. Elle est constituée de petits blocs protégés et sécurisés par un dispositif technologique décentralisé, qui sont liés entre eux, constituant ainsi une chaîne.

C’est donc cette chaîne de blocs qui forme la blockchain. Il s’agit d’une base de données répartie sur des milliers de serveurs à travers le monde et qui sont reliés entre eux. C’est une technologie de pair à pair et de grand livre distribué qui rend pratiquement impossible toute tentative de reproduction, de falsification ou d’altération des données stockées. Cette méthode facilite l’enregistrement et le suivi des NFTs créés sur la blockchain, ce qui garantit leur authenticité.

Lorsqu’un bloc de données est plein, on passe de façon sécurisée à un autre bloc qui est enchaîné au précédent pour assurer la protection des NFTs. Chacun d’eux possède un identifiant unique et est adossé à un élément de finance existant comme l’Ether (réseau Ethereum).

Avec la définition des NFTs qui rime avec une nouvelle réalité de la propriété digitale, l’œuvre ou le bien que vous achetez est infalsifiable. Personne ne peut créer un nouveau NFT qui soit identique à celui que vous détenez. De plus, il n’y a aucune autorité ou aucun individu pour contester votre propriété ou pour annuler votre transaction.

Tout le monde peut créer un NFT, car on n’a pas besoin d’une autorisation préalable. C’est la règle de l’unicité qui est de mise dans tous les processus liés au fonctionnement des NFTs. Le code de déchiffrage (ou clé privée) appartient exclusivement à celui qui en est le propriétaire.

Qu’est-ce qui justifie tant d’engouement pour les NFTs ?

Les jetons non fongibles sont des biens en circulation depuis 2014, cinq ans environ après la création de la première crypto, le Bitcoin. Ils sont utilisés pour indiquer l’identité d’un élément réel spécifique sur internet. Il s’agissait au début des œuvres d’art digitales, mais beaucoup d’autres domaines bénéficient désormais de la technologie.

C’est à partir de 2017 que le grand public a été réellement touché par la première vague des NFTs avec l’essor de la plateforme de l’ETH. C’est justement sur la blockchain de cette crypto que la plupart des projets sont créés, notamment la première collection NFT à succès, les CryptoPunks, dont certains furent distribués gratuitement à ses débuts, mais dont la vente record pour le CryptoPunk #5822 est montée à plus de 23 millions de dollars en 2022 ! Il n’en fallait pas plus pour susciter la curiosité, l’attention et l’intérêt de nombreuses personnes qui ont vu dans cet objet spéculatif une opportunité adéquate d’investissement. Les NFTs sont ainsi vite devenus populaires grâce à la variété des applications et des domaines dans lesquels ils peuvent être utilisés. Le potentiel de la technologie à la base de ces actifs est véritablement impressionnant. C’est surtout les applications dans le domaine de l’art digital et les objets de collections qui font que de nombreuses personnes sont attirées.

NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - CryptoPunks pub

Ces dernières années, il a été enregistré des ventes records et des fortunes ont été dépensés par bon nombre de personnes pour s’offrir les NFTs les plus rares. Ce marché en pleine expansion a réellement explosé en 2021, avec une augmentation de 21350% sur l'année, passant de moins de 100 millions de dollars en 2020 à plus de 40 milliards de dollars en 2022, le rendant presque aussi lucratif que le marché de l'art traditionnel. Les NFTs représentent déjà le présent de la propriété numérique et l’avenir de la propriété tout simplement. Que ce soit pour les biens digitaux ou les biens physiques dans le monde réel, ceux-ci seront liés d’une manière ou d’une autre à la notion de propriété dans un avenir proche.

À quoi a-t-on droit concrètement en achetant un NFT ?

Lorsqu’on achète un NFT, on acquiert la propriété exclusive d’un actif numérique étant donné qu’il ne peut y avoir qu’un seul propriétaire de l’œuvre originale incluse dans celui-ci. La signature digitale du bien acheté est unique et pour les réalisations non encore publiques, c’est seulement les propriétaires qui peuvent décider de les partager en ligne. Cependant, en achetant un NFT notamment dans le domaine artistique, cela ne signifie pas qu’on a des droits exclusifs sur celui qui peut regarder ou partager l’œuvre. Ainsi, elle peut être visionnée ou partagée partout sans contrepartie financière, mais le droit de revente (et d'exploitation commerciale pour certaines collections comme les Bored Ape Yacht Club) revient à l'unique propriétaire.

Les NFTs regroupent une variété de biens provenant de tous les domaines, car on peut y associer tous types d’actifs digitaux. Ainsi, ils peuvent être associés à des biens tels que :

  • Une œuvre d’art ;
  • Une image ;
  • Une vidéo ;
  • Un GIF ;
  • Un tweet ;
  • Une photographie ;
  • Un livre ;
  • Une chanson ;
  • Un film ;
  • Un brevet ;
  • Un objet virtuel.

  • De même, les NFTs sont utilisés dans des domaines tels que le luxe, l’immobilier, le sport et bien d’autres. Leurs détenteurs peuvent spéculer sur les biens qui y sont liés. Aussi, dans certains cas, sur des projets ambitieux comme Kalissa ou Bored Ape Yacht Club, cela permet d'obtenir des avantages au sein de la communauté, comme celui de participer à certaines décisions d'orientation du projet, d'être invité à des fêtes exclusives, ou d'obtenir des réductions et des accès prioritaires sur des produits et collections de la marque. En outre, posséder et arborer un Bored Ape ou un vêtement de luxe Kalissa numérisé sur les réseaux sociaux est devenu un signe de prestige.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - BAYC

    Quels sont les secteurs impactés par cette innovation ?

    De nombreux secteurs sont déjà touchés par la vague des NFTs, car ces derniers suscitent l’intérêt de tous. Si les principaux domaines d’activités touchés et qui occupent une large part du marché sont l’art et les jeux vidéo, d'autres secteurs commencent à émerger.

    Le metaverse

    Le développement des metaverses est une véritable opportunité pour les NFTs. Dans ces univers virtuels connectés liés à la blockchain, des millions sont dépensés pour acquérir des objets, des propriétés, des domaines et bien d’autres. L’un de ces univers virtuels les plus connus est Decentraland, mais il y a aussi The Sandbox, Meta, Otherside, pour ne citer qu'eux. Le NFT immobilier est aussi en vogue dans ces espaces où tout peut s’acheter.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - NFT luxe
    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - Luxe

    Le luxe

    Les marques de luxe sont également présentes dans cet univers et de grands noms ont déjà leur jeton. Le NFT luxe est une réalité et de nombreux articles réels y sont liés. On a ainsi des NFTs chaussure, habit, sac, etc. Il peut s’agir d’articles de luxe uniques ou en édition limitée.

    La jeune marque de luxe Kalissa Paris par exemple est fortement ancrée dans le luxe NFT, à Paris, avec des articles de luxe liés à son jeton $KALI. Cette marque française de luxe 3.0 intègre une puce NFC à des vêtements physiques haut de gamme, une révolution dans ce domaine pour éviter les risques de contrefaçon. Avec des magasins qui allient le luxe et le metaverse, il y sera possible d'essayer les articles proposés en personne ou via son avatar.

    Le cinéma

    Aujourd’hui, il y a de plus en plus de NFTs liés à des films jamais montrés ou à des scènes non connues du grand public et qui proviennent de films à succès. Et sans surprise, nombreux sont ceux qui s’intéressent à ce genre d’images ou à des scènes jamais publiées de leurs films cultes.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - Beeple
    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - certificat d'authenticité

    La musique

    Que ce soit pour des chansons, des albums complets ou des collections, il existe désormais des chanteurs qui proposent des NFTs. Même si ce n’est pas encore très bien développé, des ventes notables sont réalisées dans ce domaine.

    L’édition

    Les auteurs sont également décidés à s’investir dans cette innovation tendance pour la diffusion et la distribution de leurs écrits. Que ce soit sous forme d’ebook ou de fichiers PDF, des NFTs encodant des éditions limitées d’ouvrages sont disponibles.

    Quels sont les exemples notables de vente de NFTs ?

    Avec les milliards déjà dépensés en NFT, des biens digitaux de toutes sortes ont déjà été vendus ou achetés. Aussi surprenant soit-il, certains biens pour le moins banals ont été vendus à coup de millions d’euros. C’est bien évidemment, l’univers de l’art qui se taille la part du loup sur ce marché même si d’autres secteurs comme l’univers des jeux sont aussi florissants.

    L’un des tout premiers objets NFTs de collection était CryptoKitties, un jeu basé sur la blockchain Ethereum. Ce jeu permet aux joueurs de collecter et d’élever des chats virtuels, chacun d’eux étant unique. S’en sont suivi alors des objets de collection divers et variés qui sont bien appréciés des collectionneurs.

    Parmi les exemples notables, on peut citer :

    • Le GIF « Nyan Cat », un chat pop art volant coloré qui a été vendu en février 2021 à 300 ETH correspondant à plus de 550 000 dollars au moment des enchères ;
    • Le NFT de la vidéo virale « Charlie m’a mordu », montrant un bébé en train de mordre le doigt de son frère, visionnée plus de 800 millions de fois sur YouTube qui a été vendue à 700 000 euros environ ;
    • Le premier tweet, celui de son fondateur Jack Dorsey qui a été vendu aux enchères à 2,9 millions de dollars ;
    • Les œuvres numériques de la musicienne Grimes liquidées à plus de 6 millions de dollars ;
    • Le CryptoPunk #5822 vendu à 23.7 millions d'USD en février 2022 ;
    • L’œuvre « Everydays : The First 5000 days » de l’artiste Mike Winkelmann alias Beeple qui a été vendu aux enchères par la maison de ventes Christie’s en mars 2021 à 69,3 millions de dollars. Un grand record et un montant incroyable si l’on considère le prix de liquidation qui était de 100 dollars ;
    • L’œuvre The Merge réalisée par l’artiste Pak qui a été vendue en décembre 2021 à 91,9 millions de dollars sur le site d’enchères en ligne NIFTY, un nouveau record.

    Il existe de nombreux autres exemples de ventes de NFT à des prix incroyables, car les spéculations vont bon train.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - Cryptokitties

    Pourquoi acheter un NFT ?

    L’intérêt d’un investissement dans cet univers repose sur la nature même de la technologie utilisée pour leur conception. Le certificat de propriété numérique détenu par celui qui achète un NFT renseigne sur l’auteur de l’œuvre, le coût auquel elle est vendue ainsi que le nom ou le wallet de son acheteur. Ces données sont infalsifiables grâce à la blockchain qui garantit la sécurité du NFT acheté.

    Mis à part cet aspect, la rareté est un facteur important dans l’intérêt voué aux NFTs. En effet, comme il ne peut y avoir normalement qu’un seul propriétaire pour un NFT, chacun d’eux est donc une matière rare. Ainsi, à cause de la loi de la rareté qui fait que tout ce qui est rare créé une pression à la hausse sur le prix, en fonction bien sûr de l'offre et de la demande, il y a un certain intérêt à en acheter. À l’instar des éditions limitées d’objets ou de biens qui attirent des personnes assez fortunées qui font tout pour les acheter, c’est de la même façon que certains NFTs attirent les investisseurs. Les investisseurs réagissent rapidement pour l’achat avant que d’autres ne les devancent.

    D’un autre côté, il y a le plaisir de collectionner qui guide l’achat des NFTs, indépendamment de leur valeur réelle ou supposée. La fluctuation inhérente à leur valeur est semblable à un jeu de hasard assez risqué. Certaines personnes ont le goût pour ce genre de situation, ce qui les pousse à y investir énormément.

    Par ailleurs, dans le domaine de l’art, les NFTs constituent un nouveau terrain qui donne plus d’autonomie aux artistes. Ceux-ci ne sont plus forcément dépendants des galeries ou des maisons de ventes aux enchères pour la distribution de leurs réalisations. De la même façon, les amateurs de ces œuvres traitent directement avec les auteurs qui profitent de plus grands revenus sur leur travail. Cela est dû au fait qu’il n’y a plus d’intermédiaires entre les artistes et les acheteurs.

    Comment acheter ou vendre un NFT ?

    À l’instar des cryptomonnaies, les tokens non fongibles peuvent être achetés ou vendus en ligne sur des sites web dédiés. En réalité, il existe différentes places de marché en ligne où ce type d’actif numérique peut être acheté ou échangé. Mais avant tout achat, il faut disposer d’un portefeuille digital pour le stockage.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - application web3 Metamask

    Quel wallet pour stocker des NFTs ?

    Pour ce qui est des jetons non fongibles liés au réseau Ethereum, l’achat se fait via une plateforme qui est une extension de navigateur. Il s’agit de Metamask, une application décentralisée qui permet d’interagir avec les divers composants de chaîne de blocs de cette crypto. Ce wallet externe, dit non-custodial, regroupe tous les tokens créés sur Ethereum indépendamment de leur aspect fongible ou non fongible.

    Dès qu’on a accès à Metamask, on peut interagir avec le Web3, en rechargeant son compte avec une carte de crédit par exemple, et acheter les NFTs de son choix sur une marketplace spécialisée en utilisant la monnaie numérique acceptée sur le réseau, en général de l'ETH, mais aussi du SOL sur Solana, du BNB sur la BNB Chain, du RARE sur Rarible, etc. Une fois que la transaction est effectuée, l'acquéreur du bien digitalisé doit gérer son wallet comme un coffre-fort numérique, le mot de passe Metamask et la clé privée du wallet étant stockés en lieu sûr.

    Pour vendre son NFT, il faut se rendre sur un site internet proposant ce service et se connecter à Metamask. Les différentes transactions souhaitées peuvent être effectuées à partir de cet espace. En dehors de Metamask, il existe d’autres portefeuilles digitaux qui permettent d’échanger des NFTs. Parmi ceux-ci, on peut citer :

    • Alpha Wallet ;
    • Coinbase ;
    • Fortmatic ;
    • Phantom ;
    • Enjin ...

    Ces différents wallets sont très fiables et les échanges qui y sont effectués se font en toute sécurité.

    Où acheter et vendre des NFTs ?

    Après le choix du portefeuille pour le stockage des tokens non fongibles, on peut alors se rendre sur les sites web qui existent pour faire des achats ou pour la vente. Ces marketplaces sont comme des sites de collection en ligne où les investisseurs peuvent trouver tous les NFTs qu’ils désirent.

    Ainsi, que ce soit pour l’achat des œuvres d’art digitales, des cartes à collectionner, des NFT GIF, NFT image, NFT vidéo, des NFT 3D, NFT pixel, NFT games, et bien d’autres, les offres sont disponibles. Le système de vente est semblable à la pratique des maisons de ventes aux enchères où l’investisseur fait une offre en espérant gagner l’article concerné, quand celui-ci n'est pas proposé à un prix fixe.

    Parmi les différentes plateformes où l'on peut acheter ou vendre les tokens non fongibles, certaines sont très populaires. Les différentes transactions y sont effectuées en toute simplicité.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - marketplace OpenSea

    OpenSea

    Il s’agit du plus grand site web de jetons non fongibles qui existe aujourd’hui. OpenSea est d’ailleurs la toute première plateforme qui a été créée pour leurs échanges. Les personnes qui l’utilisent peuvent acheter ou vendre les NFTs de tous types. On y trouve les actifs de types ERC 721, ERC 1155 et aussi des actifs numériques exclusifs.

    Il est facile d’acheter sur OpenSea, car le catalogue proposé est aussi riche que varié en termes de contenus. Des dizaines de millions de NFTs y sont répertoriés catégorie par catégorie. Ce n’est pas pour rien que cette plateforme reste et demeure la plus populaire dans ce domaine. C’est le leader mondial en termes de volume, d’utilisateurs et de spéculations réalisées quotidiennement, avec des pics de volumes pouvant dépasser les 300 millions d'USD quotidiens. Ainsi, des millions d’euros y sont dépensés chaque semaine sur des actifs digitaux de toutes sortes. On peut y acheter ou vendre entre autres :

    • Des noms de domaine ;
    • Des terrains dans le monde virtuel ;
    • Des personnages de jeu ;
    • Des objets de collection ;
    • Des collections iconiques comme le NFT Bored Ape Yacht Club ;
    • De l’art digital ;
    • Des œuvres musicales.

    OpenSea est compatible avec des blockchains telles qu'Ethereum, Klaytn, Polygon et bien d’autres. Il est très facile de s’y inscrire, car tout est fait pour rendre l’utilisation facile aux investisseurs.

    En ce qui concerne les frais exigés, OpenSea prélève 2,5 % de commission aux vendeurs et 2 % aux acheteurs. Il est à noter qu’il est possible d’y vendre des NFTs à prix fixe, à prix dégressif ou aux enchères. C’est l’acheteur qui paie les frais de transaction pour les articles à coût fixe, alors que le vendeur règle ces frais s’il s’agit d’une vente aux enchères. Enfin, les différentes transactions sur cette marketplace sont automatiques, ce qui fait que celles-ci doivent être entièrement effectuées pour être validées.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - application OpenSea

    Rarible

    Cette plateforme est une alternative pour vendre des jetons non fongibles, majoritairement ceux qui sont orientés vers l’art digital. En réalité, sur Rarible, beaucoup de transactions sont liées aux œuvres d’arts numériques. Néanmoins, les autres types de NFTs liés à des biens tels que les jeux vidéo, la musique, les images et autres sont également présents dans le catalogue de Rarible. Elle propose donc une grande diversité de tokens non fongibles, ce qui fait que les possibilités d’achats sont diverses.

    Rarible a une réputation assez impressionnante, car il est disponible dans presque tous les pays du monde. De plus, il est compatible avec diverses blockchains telles qu’Ethereum, Flow et Tezos. Dans la même logique, Rarible offre aux utilisateurs une pluralité de moyens de paiements pratiques. Les échanges peuvent être effectués avec les wallets de cryptos les plus populaires, mais également avec les cartes de crédit ou les cartes de débit. En ce qui concerne les commissions, elles sont de 2,5 % et se perçoivent aussi bien sur les achats que sur les ventes.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - Rarible

    Binance NFT

    Il s’agit d’une excellente alternative en matière de plateforme pour l’achat ou la vente de tokens non fongibles. En effet, Binance n’est plus à présenter avec la réputation qui est la sienne dans l’univers des monnaies numériques.

    En ce qui concerne les NFTs, la marketplace de Binance est naturellement compatible avec la blockchain BNB Chain, qui est issue du même groupe. Elle est aussi compatible avec Ethereum, ce qui rend les spéculations assez aisées. De plus, le site web a une ergonomie très pratique, en facilitant l'utilisation par les débutants. Par ailleurs, pour ce qui est des frais de transaction, ils sont de 1% seulement.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - Binance

    Crypto.com

    Ce site web est très connu pour les échanges concernant les cryptomonnaies, mais il est aussi utile pour l’échange des NFTs. En effet, Crypto.com a également lancé une marketplace pour ces échanges et il y a déjà plus de 10 millions d’utilisateurs sur cette plateforme, ce qui montre son niveau de popularité et sa fiabilité.

    Sur Crypto.com NFT, il n’y a pas de frais de transaction sur les achats de jetons non fongibles. Pour ce qui est des ventes, la commission est de 1,99 %. D’un autre côté, Crypto.com propose des moyens de paiements très intéressants qui incluent les cartes de crédit et les cartes de débit, contrairement à beaucoup d’autres sites. En définitive, la plupart des marketplaces offrent uniquement des méthodes de paiement qui privilégient l’usage des

    cryptomonnaies.

    Pour ce qui est des NFTs proposés, le catalogue est assez riche et varié avec des réalisations intéressantes. Ainsi, on peut y échanger des NFTs liés à l’art, à la musique, aux jeux et aux sports.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - Crypto.com

    SuperRare

    Il s’agit d’une plateforme d’échange de NFTs art P2P qui met en relation des producteurs et des collectionneurs. La particularité de la marketplace SuperRare est qu’elle est exclusivement dédiée aux artistes qui doivent répondre à certains critères bien définis. Ainsi, ceux qui souhaitent la rejoindre doivent soumettre leur candidature et attendre que les évaluateurs de SuperRare l’approuvent.

    Cette plateforme hors du commun héberge exclusivement des œuvres d’art qui doivent être authentiques. En effet, contrairement à ce qui se fait sur d’autres plateformes, les réalisations dans le catalogue de SuperRare ne sont disponibles qu’en un seul exemplaire. Il n’est pas possible de créer des NFTs art en plusieurs exemplaires d’une même œuvre d’art, même si les versions sont uniques en leur genre.

    Par ailleurs, les utilisateurs de SuperRare doivent avoir un portefeuille Metamask. De même, le seul moyen de paiement sur cette marketplace est la crypto ETH. Pour ce qui est des commissions, 15 % sont prélevés de chez le vendeur, ce qui est très élevé comparativement à ce qui est habituellement pratiqué. La plateforme perçoit aussi une redevance de 10 % pour chaque vente réalisée sur le marché secondaire. Aussi, 3 % du prix final de l’œuvre est prélevé à l’acheteur.

    Autres plateformes pour acheter ou vendre des NFTs

    Il existe de nombreux autres sites web pour les échanges de jetons non fongibles. Parmi ceux-ci, on peut citer :

    • NiftyGateway;
    • NFT LaunchPad;
    • AxieInfinity;
    • BakerySwap;
    • KnownOrigin;
    • Foundation;
    • Coinbase ;
    • Solsea ;
    • Mintable ;
    • NBA Top Shot.

    Le choix de la plateforme se fait en fonction des besoins de chacun en tenant compte des spécificités propres à la marketplace, et aux moyens de paiements proposés.

    Quelle est la cryptomonnaie la plus appropriée pour acheter un NFT ?

    Selon la marketplace, il est possible de faire des transactions sur les jetons non fongibles avec toutes les cryptos habituellement utilisées et acceptées sur celle-ci, notamment le token du réseau utilisé ou encore la monnaie du site web en question. Cependant, même si, dans certains cas, le Bitcoin et les autres cryptos sont acceptés, idéalement, c’est l’Ether qui est la cryptodevise la plus appropriée pour l’achat des NFTs, car les plus grands projets se trouvent sur ce réseau. Pour acheter un jeton non fongible avec celui-ci, il faut procéder étape par étape.

    En effet, il faut commencer par acheter de l’ETH sur un exchange ou un site de vente de cryptomonnaies. Avec la multitude qui existe, cela n’est pas bien difficile à réaliser. Il est préférable de choisir OpenSea, une plateforme qui accepte principalement cette cryptomonnaie et plus de 150 autres, pour les échanges liés aux NFTs.

    Ensuite, il suffit de transférer le solde obtenu vers le portefeuille de cryptomonnaies. Cette opération peut être réalisée directement avec certaines plateformes qui ont une fonctionnalité de wallet intégré. Dès que le solde de cryptomonnaie indispensable pour l’achat d’un NFT est atteint, il faut connecter le portefeuille à la plateforme. Quand cette connexion est réalisée, il ne reste plus qu’à parcourir les catalogues de collections d’œuvres NFTs disponibles sur la marketplace pour effectuer l’achat de son choix.

    Quelle est la valeur d’un NFT ?

    Certains NFTs ont été vendus ou achetés à des prix qui dépassent tout entendement alors que d’autres le sont à des coûts dérisoires. Cela peut paraître difficile à comprendre, mais en réalité il n’y a rien d’extraordinaire à cette situation.

    En réalité, tout dépend de la somme qu’une personne est prête à mettre sur la pièce qui l’intéresse. C’est surtout valable pour les jetons non fongibles mis aux enchères et pour lesquels chacun fait une offre. Il faut aussi prendre en compte le floor price qui donne une idée de la valeur perçue du produit sur le marché. Après, c'est la loi de l'offre et de la demande.

    En allant sur un site de vente de tokens non fongibles, les catalogues disponibles renseignent sur le créateur du NFT et qui en est le propriétaire. La transparence est donc de mise, ce qui fait qu’en ayant accès à ces informations, l’intérêt pour l’œuvre s’accroît. C’est d’ailleurs l’une des manières par lesquelles un NFT prend de la valeur. Les collectionneurs se ruent sur les œuvres créées par certains artistes spécifiques ou sur celles détenues par certaines célébrités.

    Il faut noter que ce n’est pas parce qu’un NFT a été acheté à coup de milliers ou de millions d’euros qu’il vaut de telles sommes. Il peut s’avérer difficile de trouver par la suite une personne pouvant l’acheter à un tel montant. Dans tous les cas, le propriétaire peut se targuer d’avoir cette œuvre unique même s’il ne parvient plus à le vendre, ce sera un objet de collection. Dans le même temps, on peut acheter un NFT pas cher et le revendre plusieurs millions d’euros quelques mois ou années plus tard, en fonction de la hype sur le projet.

    Pour les NFTs d’œuvres d’art, tout dépend de la notoriété de l’artiste qui les a créées. En réalité, comme dans le monde physique, la personnalité de celui-ci joue un rôle déterminant dans la valeur donnée à son œuvre. Par ailleurs, certains NFTs sont liés à des biens qui sont dans l’univers réel, c’est-à-dire des propriétés physiques (dans l'immobilier ou le luxe par exemple). Ainsi, la valeur de ces biens conditionne celle du token. D’autres sont aussi liés à des productions classiques comme des tableaux qu’on peut toucher du doigt.

    Ainsi, tous ces différents aspects des jetons non fongibles et bien d’autres encore jouent d’une manière ou d’une autre sur leur valeur.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - sneakers Nike nft

    Comment créer un NFT ?

    La création d’un NFT est libre, car elle n’est pas réservée à une certaine catégorie de personne. Tout le monde peut donc le faire, du moment où l’on dispose de tous les outils nécessaires à cet effet. De plus, il faut maîtriser les rouages du fonctionnement de la blockchain. Cette maîtrise est indispensable pour garantir la sécurité du portefeuille cryptographique, car la majorité des transactions liées aux jetons non fongibles se font en cryptos.

    Toutefois, un NFT ne se crée par au hasard, car ce qui guide principalement sa création, c’est la volonté de le vendre plus tard. À cette fin, il est donc indispensable de disposer d’un portefeuille de cryptomonnaies. Ainsi, il faut suivre certaines étapes indispensables.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - comment créer un NFT
    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - où acheter un NFT

    Le choix de la plateforme pour la vente du NFT

    C’est la toute première étape dans la création d’un jeton non fongible et elle consiste à opter pour le site le plus adapté à ses besoins. Bien évidemment, chaque plateforme a ses particularités et il faut en tenir compte lors du choix.

    Avec des plateformes comme OpenSea ou SuperRare, vous êtes sûr de créer un NFT authentique et unique. Sur le réseau Ethereum par exemple, c'est la crypto ETH qui est principalement utilisée dans les transactions, il faut donc choisir un site qui utilise cette cryptodevise. Dans le cas contraire, il y aura des frais supplémentaires liés à la conversion.

    La configuration d’un portefeuille

    Après le choix de la plateforme idéale, il faut configurer un portefeuille pour évoluer dans le processus de création. À cet effet, vous pouvez choisir d’installer l’extension de Metamask, basée sur l’ETH, qui est celle qui est la plus utilisée dans ce milieu. Mais surtout, vous devez opter pour un wallet compatible avec le réseau utilisé, Metamask ou Trust Wallet sur la BNB Chain, Phantom ou Sollet sur Solana, Daedalus sur Cardano, Core sur Avalanche, l’essentiel étant qu'il soit adapté à vos besoins.

    Dès que la configuration est terminée, il faut prendre soin de copier la clé privée (généralement une série de 12 ou 24 mots servant de code de sécurité) dans un endroit sûr et sécurisé. On peut le faire sur un ordinateur, un coffre-fort en ligne ou même un coffre-fort physique. Ceci est très important, car en cas de perte de ce code, même la plateforme n’a pas accès à votre compte. Il faut donc bien sécuriser le code pour ne pas l’oublier ou l’égarer.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - wallet Metamask
    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - connexion portefeuille marketplace

    La connexion du portefeuille à une marketplace

    Grâce aux nouvelles fonctionnalités Web3, le wallet créé peut être connecté au site d’échange choisi afin d'interagir avec le réseau de chaîne de blocs. Pour cela, il suffit d’aller sur le site web, de cliquer sur le bouton « Créer » et la liste des portefeuilles compatibles s’affichera. Il faut alors sélectionner celui qui a été préalablement configuré pour effectuer la connexion. Une fois connecté, on peut alors réaliser toutes les opérations liées aux NFTs.

    La création du jeton

    Il est possible de créer gratuitement un NFT, sans avoir à payer des frais (gas fees) qui assurent le fonctionnement de la blockchain. Toutefois pour le vendre, il faudra payer les frais de transaction.

    En optant pour OpenSea, la création du jeton non fongible peut se faire en une trentaine de minutes. Pour ce faire, il faut cliquer sur le bouton « créer », choisir Metamask ou le wallet compatible, afin d’y générer une collection ou un NFT unique. La suite consiste à accepter les différentes conditions d’utilisation en validant la demande de confirmation de Metamask. Pour la collection créée, il faut notamment ajouter un nom, un logo ainsi qu’une description, et quelques informations techniques dont les royalties si l'on souhaite obtenir un pourcentage sur les reventes.

    Dès que tout est finalisé, il ne reste alors plus qu'à ajouter des éléments que l’on désire frapper. Afin d’y parvenir, il suffit de cliquer sur « Ajouter un nouvel élément ». C’est la partie du processus de création où tous les éléments qu’on veut lier aux NFTs sont ajoutés dans la collection. Il faut ensuite signer les différents contrats de la blockchain pour valider la création.

    Pour ce qui est des éléments à ajouter, de nombreux formats différents sont acceptés. Il peut s’agir entre autres d’un fichier de type :

    • JPG;
    • GIF;
    • PNG;
    • Gltf ;
    • Mp3;
    • Mp4;
    • Wav;
    • Svg;
    • Ogg ;
    • Webm.

    Dans tous les cas, la taille de ce fichier ne doit pas excéder 100 Mo. Aussi, faudra-t-il ajouter un nom au token NFT créé.

    Par ailleurs, d’autres caractéristiques peuvent être ajoutées à la pièce créée. On peut décider qu’il s’agit d’un contenu bloqué, ce qui fait que celui-ci ne peut être reçu que par son propriétaire, c’est-à-dire le futur acheteur ou bénéficiaire (cette fonctionnalité devrait être explorée prochainement avec ce que l'on nomme « Soul Bound Token »). D’un autre côté, il faut définir le nombre de copies voulues pour le jeton ainsi créé. Il faut quand même garder à l’esprit que la production d’un jeton non fongible en plusieurs copies originales fait diminuer automatiquement sa valeur.

    Pour que le NFT ainsi créé puisse être vendu, il doit subir préalablement une vérification afin qu’on s’assure de son authenticité. C’est après cette vérification que la pièce est rendue disponible sur le marché au travers d'un lancement appelé NFT drop. Après cela, les acheteurs peuvent faire leurs offres pour l’acquérir.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - NFT drop

    Quels sont les avantages des NFTs ?

    Le développement des NFTs révolutionne le monde à bien des égards, car ils présentent de nombreux avantages. Tout d’abord, ils constituent de nouvelles opportunités d’investissement pour de nombreuses personnes. Les œuvres achetées à prix plus ou moins dérisoires peuvent être parfois revendues avec une très grande revalorisation.

    En outre, ces tokens donnent la possibilité aux artistes de faire preuve d’authenticité dans leurs créations tout en en tirant réellement profit. Ils sont uniques, ce qui attire les collectionneurs d’œuvres rares de tous genres. De plus, ils sont immuables, car ils ne peuvent pas être modifiés, remplacés ou effacés comme ils sont basés sur la blockchain. Ils sont donc infalsifiables, ce qui rend facile leur traçabilité, en assurant la preuve d'origine et l'authenticité.

    Un dernier avantage du NFT est qu’il est possible d’inclure un contrat intelligent sur un jeton non fongible grâce à la blockchain. En effet, on peut inclure certaines fonctionnalités dans un NFT, ce qui permettra par exemple à son créateur de bénéficier d’un certain pourcentage du bénéfice chaque fois qu’il est vendu.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - avantages NFT

    Qu’en est-il de la volatilité du marché des NFTs ?

    L’une des principales inquiétudes qui concernent les jetons non fongibles est la volatilité du marché. En réalité, lorsqu’on veut investir sur ces actifs digitaux, il faut tenir compte des risques encourus. Leur marché connaît un niveau de volatilité très élevé, ce qui expose les investisseurs à des risques de perte.

    Les spéculations sur celui-ci font qu’un NFT acheté à prix d’or peut rapidement voir sa valeur s’effondrer. Il est difficile de faire des prédictions sur le long terme en ce qui concerne la valeur d’un jeton non fongible. Même si sa valeur actuelle est bien connue à cause de son utilité ou de sa rareté, dans un avenir proche, la situation peut radicalement changer.

    Pour se protéger de cette volatilité, il est possible d’opter pour certaines solutions. C’est le cas des contrats à terme ETH qui permettent aux acteurs de l’univers des jetons non fongibles de fixer à l’avance le coût auquel cet actif digital sera vendu ou acheté dans le futur. Cela permet aux acheteurs d’être sûrs de pouvoir revendre le NFT en question à un certain prix minimum dans le futur. Toutefois, il ne s’agit que d’une protection à court et moyen terme, car elle n’a pas vocation à s’étendre sur le long terme. Cette protection a donc une date d’expiration et au-delà de ce délai, rien ne garantit la valeur de l’actif qui va grimper ou baisser.

    D’un autre côté, il y a également les contrats dérivés qui permettent une certaine protection contre la volatilité du marché. Ils consistent à donner le droit à ceux qui détiennent ces contrats de vendre ou d’acheter l'actif non fongible à un prix prédéterminé. Il ne s’agit pas d’une obligation de vendre ou d’acheter et ici également, il y a une échéance au-delà de laquelle le prix peut s’effondrer.

    Enfin, ils sont aussi utilisés pour faire de l'optimisation fiscale dans un marché baissier. Généralement vendus en Ether, leur valeur peut être exprimée en USD ou dans d’autres devises fiduciaires, mais elle est souvent calculée et exprimée en ETH, ce qui permet, en cas de chute du prix de l'actif suivi d'une revente à perte, d'enregistrer une moins-value latente en monnaie FIAT, le spéculateur pouvant racheter dans la foulée un NFT de même valeur en ETH, issu de la même série, anticipant sur le prochain rallye haussier.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - capitalisation marché NFT

    Quel est l’avenir des jetons non fongibles ?

    Les NFTs ont déjà révolutionné la manière dont on considère la propriété numérique qui était plutôt difficile à cerner. Ils constituent une innovation économique dans le secteur digital, ce qui ouvre la voie à de nouvelles possibilités de gagner de l’argent. Leurs atouts commerciaux sont indéniables dans bon nombre de secteurs.

    En effet, en dehors du monde de l’art qui bénéficie largement de cette innovation, les NFTs se sont déjà imposés dans les industries du luxe avec de grandes marques comme Kalissa Paris et dans les industries du divertissement. L’univers du spectacle, celui des tickets d’événements sportifs ou encore celui du transport bénéficieront également de leurs nombreux avantages. Cela a déjà commencé et ce sera un excellent moyen de lutter contre la contrefaçon des billets.

    Il faut souligner aussi que de nombreuses grandes marques ont déjà sauté le pas en frappant leur propre token NFT. Il s’agit de marques telles que :

    • Visa ;
    • Coca-Cola ;
    • Pringles ;
    • Nike ;
    • Dolce & Gabanna ;
    • Pizza Hut ;
    • Charmin ;
    • Taco Bell.

    Des centaines de millions de dollars ont donc déjà été injectés par ces grandes marques dans ce domaine révolutionnaire. Cela va de soi que personne ne veut être en reste concernant ces biens numériques qui occuperont une place de choix dans un avenir proche.

    NFT définition d’un phénomène qui révolutionne la propriété numérique - galerie œuvres d'art virtuelles

    Conclusion

    En somme, les jetons non fongibles sont sous les feux des projecteurs, car ils constituent le nouveau terrain de jeu des investisseurs de tous les horizons. Ils déchaînent les passions, incitent à l’investissement, ou suscitent des inquiétudes chez certains qui ne savent pas encore réellement de quoi il s’agit. Dans tous les cas, cette situation traduit l’intérêt sans cesse grandissant qui est porté sur ces biens numériques dont les applications et les fonctionnalités sont énormes.

    Le potentiel des NFTs est grand et l’avenir de la propriété s’écrit déjà au présent. Bien qu’il soit intéressant d’y investir, il faut quand même garder à l’esprit que tout investissement présente des risques et les NFTs ne constituent pas une exception à cette réalité. Il faut donc savoir bien choisir dans quel NFT investir pour ne pas perdre son argent.

    Laisser un commentaire